Détails sur la technologie de fibre optique

L’invention de la fibre optique repose sur le principe de la réflexion totale interne de la lumière qui a été découvert vers 1840 par les physiciens Jean Daniel Colladon et Jacques Babinet. Mais la technologie de la fibre optique en elle-même n’est apparue qu’au début des années 1950 dans le domaine médical avec la fibroscopie.

La fibre optique, c’est quoi ?

Sur un point de vue purement technique, la fibre optique est un fil très fin (250 micromètres) en laine, en verre ou en plastique, avec au centre, un minéral capable de conduire la lumière et de la propager : la silice.

Elle a déjà plusieurs utilisations en médecine et en éclairage. Mais son utilisation dans la transmission de données numériques est révolutionnaire pour le secteur des télécommunications et des multimédias. Concrètement, on retrouve la fibre optique comme réseau pour la télévision, le téléphone et internet.

La puissance de la fibre optique dépend de plusieurs paramètres dont le diamètre et la longueur d’onde utilisée. Les fibres multi modes ont un signal plus court ou proportionnel à leur longueur. Elles sont donc réservées aux bas débits pour minimiser la dispersion du signal. Les fibres monomodes sont généralement plus fines et donc plus performantes. Leur technologie est plus avancée puisque leur caractéristique physique empêche la dispersion. Elles sont donc réservées aux longues distances et notamment aux liaisons intercontinentales.

La fibre optique présente de nombreux avantages. Elle offre une connexion plus stable et fluide. La vitesse de connexion ne dépend pas de la distance entre le point d’accès et le nœud de raccordement. Il est possible de relier les applications au cloud et de transférer des données jusqu’à 100 fois supérieures qu’avec l’ADSL. Le signal ne baisse pas même si plusieurs personnes se connectent en même temps au réseau, et ce, via différents terminaux (Smartphones, tablettes, ordinateurs…). Enfin, la fibre optique permet de télécharger et d’envoyer des médias très haute définition (4k et 3D).

Les différentes caractéristiques de la fibre optique

Pour bien comprendre le fonctionnement de la fibre optique, il est important de focaliser sur ses caractéristiques. Quatre paramètres sont essentiels pour que le mécanisme puisse être utilisé :

  • La vitesse de transmission : le signal se répand à 70% de la vitesse de la lumière voire plus avec les nouvelles versions de fibres qui seront bientôt sur le marché
  • L’atténuation : l’affaiblissement du signal au cours de la propagation est une capacité dont la fibre dispose et le rendant plus facile à diffuser.
  • La non-linéarité : la fonction de transfert dépend du signal d’entrée ; s’il est fort alors le transfert est de qualité.
  • La dispersion chromatique : l’étalement du signal de la fibre se fait en fonction de la longueur d’onde.

Les différents types de réseaux à base fibres optiques

Au niveau des fournisseurs d’accès internet, plusieurs types de réseaux fibres optiques sont proposés : la FTTH, la FTTO, la FTTLA, etc… Le principal critère qui permet de les différencier est le type de raccordement.

La FTTH est un réseau qui part du backbone de l’opérateur, passe par un point de mutualisation qui se charge de partager la connexion entre les différents abonnés. Elle est généralement commercialisée sous la forme de box internet à très haut débit avec plusieurs forfaits disponibles et des services après-vente de qualité.

La FTTO est un réseau réservé en général aux entreprises, grandes ou petites. Il relie directement la fibre optique au local professionnel. Elle nécessite de lourdes et coûteuses installations tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du bâtiment.

La FTTLA est un réseau domestique qui utilise le câble télévision pour raccorder le logement de l’abonné à la fibre optique. Cette technologie coaxiale est moins performante puisque le câble TV n’offre pas les mêmes qualités que la silice.

Comment choisir son fournisseur de fibre optique ?

Pour faire votre choix, il est primordial de comparer les différentes offres de fibres optiques sur le marché. La FTTH est souvent proposée pour un usage domestique. Elle est donc souvent commercialisée sous forme de pack forfaitaire qu’il suffit de comparer avec d’autres offres similaires. La FTTO par contre, est généralement une offre conçue pour les entreprises. Avant de sélectionner un fournisseur, il est préférable de demander plusieurs devis auprès de différents fournisseurs. Le rapport qualité-prix sera donc un critère essentiel.

Comment savoir si on peut avoir cette technologie chez soi ?

Une fois que vous avez sélectionné un fournisseur, avant même d’entamer des démarches, demandez un test d’éligibilité pour la fibre optique. Ce test vous aidera à vérifier que votre logement peut être relié à la fibre optique ou non. Certaines zones sont encore trop isolées ou des contraintes géographiques importantes peuvent venir amoindrir les performances de la fibre.

Avec le test d’éligibilité à la fibre, vous saurez si en souscrivant à un box internet, vous allez bénéficier d’un débit moyen théorique satisfaisant, voire maximal. Vous serez donc informé des vitesses et des temps de chargement. Il est essentiel en effet, que vos pages web et autres applications nécessitant une connexion puissent s’ouvrir en quelques secondes pour garantir un confort d’utilisation optimal.

La France est légèrement en retard sur le déploiement de la fibre optique se fait à travers le plan France Très Haut Débit. Elle tente de devenir un des pays les plus performants en termes de débit avec une meilleure qualité générale de connexion en fibre optique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *