Tout savoir sur la Fibre Optique

Fibre Optique

La fibre optique est une technologie révolutionnaire. Elle offre les meilleures performances du marché, la meilleure stabilité et devient de plus en plus accessible en termes de tarification. Cependant, c’est, dans les grandes lignes, les seules éléments que nous connaissons sur cette technologie. Pas de panique, voici donc un guide pour devenir un expert du sujet. 

La fibre optique, qu’est-ce que c’est ?

Il est temps de revenir aux bases de la fibre optique. Avant d’être une technologie mondialement connue pour surfer plus vite sur le web, la fibre optique est un fil de verre très fin qui permet la transmission de la lumière pour transporter des données. Le principe est simple : la fibre contient un noyau en silice qui va confiner la lumière et participer à sa propagation. Cette technologie permet ainsi au réseau de fibre optique d’avoir un affaiblissement minimal du signal, la distance n’est donc plus un obstacle pour la vitesse de transmission.

Pour faire simple, la fibre optique c’est la circulation d’internet à la vitesse de la lumière. Attention, nous ne parlons pas ici de la qualité de débit, mais bien de la circulation des données. La fibre optique a révolutionné l’Internet puisqu’elle a pris le pas sur les solutions xDSL, avec des résultats de transmission nettement plus rapides et plus fiables. 

Aujourd’hui, les technologies de fibre optique répondent tout à fait aux exigences et aux besoins des particuliers et des professionnels. Cependant, pour avoir accès à la fibre, il faut y être éligible. Nous verrons un peu plus tard les moyens pour tester son éligibilité, chaque chose en son temps. 

Une fois qu’une entreprise ou un particulier est éligible à la fibre, on peut ensuite choisir entre deux solutions : la fibre optique dédiée et la fibre optique mutualisée (ou partagée).

Fibre optique dédiée et fibre optique mutualisée 

Il existe deux solutions de fibre optique : la fibre optique dédiée et la fibre optique mutualisée. 

D’une part, la fibre optique mutualisée est partagée entre différents utilisateurs. Concrètement, la fibre mutualisée est installée à l’intérieur d’un bâtiment avec un répartiteur. Ce dernier permet alors la division du débit pour chaque utilisateur. Dans cette situation, le débit dépend donc du nombre de personnes qui sont reliées au même lien. 

D’autre part, la fibre optique dédiée est propre à l’utilisateur. Cela signifie que, contrairement à la fibre optique partagée, la fibre optique dédiée est réservée à un seul utilisateur. Il n’y a pas de répartiteur, puisqu’il n’y a pas de division à faire. La solution est directement raccordée à l’endroit de raccordement de la fibre, il n’y a pas d’intermédiaire. Les performances et fiabilités de la connexion sont donc à leurs paroxysmes. 

En amont, nous vous disions que pour avoir accès au très haut débit via la fibre optique, il fallait y être éligible. Nous allons donc maintenant faire un petit point à ce sujet, même s’ il sera très court. Tout d’abord, il faut savoir que la fibre dédiée est accessible à peu près partout en France. Elle nécessite des travaux, et est donc naturellement plus onéreuse, mais elle est donc beaucoup plus facilement accessible que la fibre mutualisée. Ensuite, en ce qui concerne la fibre mutualisée, le test de votre éligibilité est beaucoup plus simple, puisqu’il suffit de vous rendre sur cette page, et de rentrer l’adresse dont vous souhaitez connaître l’éligibilité. 

Débit montant et débit descendant 

Avant de continuer notre développement concernant la fibre optique, il est important de rappeler quelques notions capitales, afin de mieux saisir les performances concrètes de cette technologie. Nous allons donc aborder deux termes majeurs lorsque l’on parle d’accès à Internet : le débit montant et le débit descendant.

La rapidité d’une connexion Internet est expliquée en fonction de son débit. Ainsi, plus le débit est élevé, plus la connexion à Internet est rapide. Il existe deux débit permettant de qualifier une connexion Internet : le débit montant et le débit descendant. 

D’une part, le débit montant, que l’on appelle également l’upload ou le transfert, correspond au flux de données envoyé depuis une ligne sur Internet. Ce sont les données que l’on émet, les données sortantes. C’est par exemple l’envoi de mail, la publication de photo ou de vidéo sur les réseaux sociaux. 

D’autre part, le débit descendant, que l’ appelle également le download ou le téléchargement, correspond au flux de données reçu. Ce sont les données que l’on reçoit, celles qui entrent. C’est par exemple lorsque les internautes surfent sur le web ou lorsqu’ils regardent un film ou une série sur une plateforme de streaming. 

La qualité des connexions internes dépend alors de ces deux débits. Par ailleurs, la différence de performance entre la fibre optique dédiée et la fibre optique mutualisée se fait au niveau du débit. En effet, la qualité de la fibre dédiée sera forcément meilleure que celle de la fibre mutualisée étant donné que le débit n’est pas divisé. De cette façon, plus il y a de personnes branchées sur une fibre optique mutualisée, plus son débit sera faible et donc ses performances amoindries. 

Enfin, pour fermer cette parenthèse, nous allons aborder un dernier terme important : la symétrie du débit. On parle de débit symétrique lorsque les débits montant et descendant sont les mêmes. Généralement, pour toutes solutions d’accès internet, qu’elles soient de fibre optique ou non, il y a une différence entre ces deux débits , le débit descendant est souvent bien plus élevé que le débit montant. Cependant, pour les solutions de fibre optique dédiée, le débit est symétrique, le débit montant vient donc égaler le débit descendant, ce qui assure d’autant plus performance, stabilité et sécurité. 

Les différentes solutions de fibre optique 

Maintenant que nous avons fini ce petit point technique, il est temps de revenir dans le cœur du sujet, en abordant les différentes solutions de fibre optique. Elles sont au nombre de 5, et ont des caractéristiques techniques différentes. Nous allons les présenter en fonction de leurs performances, dans un ordre décroissant, la première donc la plus performante, et la dernière la moins performante. 

Il y a, en premier lieu, le FTTE (Fiber to the enterprise). C’est la technologie la plus robuste et la plus performante du marché en termes de débit. Elle repose sur une architecture point-à-point du Noeud de Raccordement Optique, à partir de l’opérateur, jusqu’à l’utilisateur, habituellement le local de l’entreprise, puisque cette solution est utilisée à des fins professionnelles. Elle assure un débit 100% symétrique et garantie exclusif à l’usage du site raccordé. C’est donc, naturellement, la solution la plus onéreuse. 

Ensuite, il y a la FTTO (Fiber to the office). Cette solution est un peu moins robuste que le FTTE, mais qui assure tout de même d’excellente performance. C’est une fibre dédiée, avec un débit symétrique et garantie à 100%. Elle est différente des offres FTTE sur le plan technique. En effet, alors que Fiber to the enterprise est mise en continuité au niveau du Point de Mutualisation, la Fiber to the office est éclatée, ce qui la rend légèrement moins performante. Elle est tout de même, comme son nom l’indique, réservée à un usage professionnel, et est un peu moins onéreuse que le FTTE. 

Dans un troisième temps, il y le FTTH (Fiber to the Home). C’est une fibre mutualisée. Le déploiement se fait du point de Noeud de raccordement Optique jusqu’au point de mutualisation qui dessert un immeuble ou un ensemble de locaux. À partir de ce point, le réseau est éclaté, ce qui permet à chaque utilisateur de l’immeuble, ou du quartier de profiter de l’accès à Internet. C’est une solution, théoriquement, dédiée aux particuliers. Mais son utilisation s’est généralisée dans le monde professionnel pour les petites et moyennes entreprises, et ce, grâce à d’excellente performance et une fiabilité assurée. Les opérateurs ont même développé de nouvelles offres de FTTH dédiées aux entreprises, apportant plus de fonctionnalités que les offres dites classiques, réservées aux particuliers. Au niveau des tarifs, les solutions FTTH sont très abordables, ce sont les meilleurs rapports qualités/prix.

Enfin, les deux dernières solutions sont regroupées en une seule, puisqu’elles ne sont pas vraiment considérées comme des fibres optiques : FTTLa (Fiber To The Last amplifier) et FTTB (Fiber To The Building). Ces deux solutions permettent d’amener la fibre depuis l’opérateur jusqu’au pied des bâtiments, pour la FTTB, et jusqu’aux armoires de rue, pour le FTTLa. Ensuite, c’est un câble coaxial, qui dessert l’usager. C’est pour cette raison que l’on ne peut pas réellement parler de solution de fibre. Les offres FTTLA et FTTB offrent naturellement des performances moindres par rapport aux solutions 100% fibre, mais demeurent tout de même plus puissantes que la plupart des offres cuivres. Ces offres peuvent être une bonne alternative aux solutions de fibre optique lorsque certains lieux n’y sont pas éligibles. 

Maintenant que vous savez tout de la fibre, il est temps de comprendre pourquoi est-ce la meilleure offre du marché. 

Pourquoi la fibre optique est-elle la meilleure solution d’accès Internet ?

Que vous soyez un professionnel ou un particulier, la fibre est la meilleure solution d’accès au très haut débit, cependant, nous allons nous concentrer ici sur les avantages de cette technologie au niveau du monde du travail. Nous ne cessons de vous le dire, la fibre optique est extrêmement performante, fiable et robuste. Ce sont ses plus grandes forces, et elles entraînent alors de nombreux autres avantages qui facilitent la vie en entreprise. Mais ce n’est pas tout. L’un des éléments les plus importants est que la fibre optique participe à la transformation digitale d’une entreprise, une nécessité pour les structures désireuses de croissance. 

Tout d’abord, le très haut débit permet de passer à la vitesse supérieure et d’entrer dans le monde du cloud. En effet, grâce à un accès bien plus performant, le Cloud devient accessible, ce qui serait irréalisable avec des solutions xDSL. C’est une des première étape de la transformation numérique d’une entreprise, et elle est primordiale.  Elle permettrait ainsi une migration des solutions en mode Saas (Solution as a service). De plus, le cloud permet d’accompagner le développement d’une entreprise grâce à :

  • Sa flexibilité : Il y a la possibilité de faire évoluer les infrastructures en fonction des besoins. Le parc informatique est alors libéré des contraintes en termes de stockage, de nombre d’utilisateur ou de performance par exemple,
  • Son agilité et son accessibilité : Les solutions cloud sont accessibles à tout moment et via tous les supports, à partir du moment où il y a une connexion Internet, ce qui facilite grandement la vie des acteurs d’une entreprise,
  • Sa rapidité et sa simplicité : Les solutions cloud sont rapides à mettre en place et faciles à prendre en main. Ainsi, ce qui peut être un frein pour les anciens collaborateurs, habitués à des usages qu’ils maîtrisent parfaitement mais qui deviennent de plus en plus obsolètes, devient une opportunité de développement et de travail dans l’air du temps, sans diminution de leurs performances,
  • Sa sécurité : La sécurité des solutions cloud a longtemps été un frein pour les entreprises, mais depuis peu, elles ont pris conscience de l’efficacité de la protection des données. Les fournisseurs de solutions cloud proposent des offres solides permettant une sécurité totale de leurs outils, permettant ainsi de rassurer au maximum les entreprises concernant la protection de leurs données. 

Ensuite, la fibre optique est également une solution pour la fin du RTC. Le réseau cuivre, la technologie qui nous fournit un service de téléphonie fixe depuis près de 50 ans, est voué à disparaître. C’est une technologie obsolète, qui commence à vieillir et donc à s’abîmer (oui, le temps a un effet néfaste sur le réseau cuivre), et qui est de moins en moins utilisé parce que moins performante par rapport aux nouvelles solutions d’accès au très haut débit. La fin du RTC annonce donc la migration de la téléphonie fixe vers des solutions dite de voix sur IP (c’est-à-dire sur Internet), plus adaptées aux usages actuels. 

En effet, la fibre optique permet l’accès à de nouveaux usages professionnels. À l’heure du  travail hybride, c’est-à-dire partagé entre bureau, domicile et itinérance, les collaborateurs ont besoin de flexibilité et de convergence pour leurs outils de travail. La fibre et le cloud ouvrent alors vers les communications unifiées. 

Les communications unifiées, qui sont accessibles grâce aux très haut débit de la fibre optique, réunissent plusieurs canaux de communications sous une seule interface. Les différents terminaux comme les téléphonie fixe, mobile, les tablettes et les PC sont alors reliés et travaillent ensemble. Elles facilitent également différentes fonctionnalités primordiales aux usages de travail d’aujourd’hui tels que la voix, la messagerie instantanée, la visioconférence, la vidéo ou le partage d’écran peu importe le terminal. Elles participent également au développement du télétravail. Les usages changent et les outils de communications évoluent. Ainsi, face à ces changements, les solutions de communications unifiées participent à votre transformation digitale. Pour en savoir plus sur les offres de communication unifiées de BTR, cliquez ici

Enfin, nous avons parlé de la performance de la fibre optique en expliquant en quoi ce facteurs est excellent, mais nous n’avons pas encore expliqué concrètement la sécurité et la robustesse de cette technologie. D’abord, lorsque nous parlons de robustesse , nous évoquons la résistance aux perturbations et au vieillissement. Ce sont des facteurs clés qui qualifient la fiabilité d’une solution d’accès Internet, qui sont, pour une solution fibre optique, bien supérieure aux solutions xDSL. Ensuite, les solutions de fibres optiques présentent également des avantages en termes de sécurité. En effet, avec cette technologie, les données sont plus sécurisées qu’avec des solutions cuivre puisque la fibre est insensible aux perturbations, n’émet pas de signaux et est pratiquement inviolable. 

Le cadre réglementaire

Pour finir cet article, il me semble important d’évoquer le cadre réglementaire du déploiement de la fibre optique, qui peut se révéler relativement strict. Tout commence le 23 Juillet 2008, avec les lois de modernisation de l’économie pour faire émerger la notion de “Droit au Très Haut Débit” qui autorise la mutualisation des réseaux de fibre optique entre les opérateurs, mais également la signature de conventions entre propriétaires et opérateurs. 

Depuis cette date, la fibre optique s’est bien installée dans nos habitudes, son utilisation s’est démocratisée, et la fin du RTC participe d’autant plus à son développement. De plus, l’Etat investit des milliards d’euro, via son plan de relance, dans les chantiers, les collectivités et les opérateurs, pour permettre la construction du réseau de communication de demain. Certains comparent même ces travaux à ceux opérés dans les années 70 pour déployer le réseau cuivre. 

On comprend alors que l’objectif est de faire de la fibre le réseau national d’aujourd’hui mais surtout celui de demain en facilitant son accès et en protégeant ses utilisateurs. Face à la disparition assurée du réseau RTC, la fibre optique est la solution pour l’accès au très haut débit, en tendant vers le 100% d’équipement en France.  

Enfin, pour finir cette partie, nous pouvons aborder trois objectifs français concernant le déploiement de la fibre optique. Dans un premier temps, d’ici 2020, le plan Très Haut Débit a pour objectif de garantir à tous un accès au haut débit (c’est-à-dire minimum 8 Mbit/s), objectif par ailleurs réalisé. Dans un second temps, d’ici 2022, il prévoit de donner l’accès au très haut débit (minimum 30 Mbit/s)  aux territoires d’infrastructures numériques de pointe. Puis, dans un troisième temps, il prévoit d’ici 2025 une généralisation de la fibre optique sur l’ensemble du territoire, un objectif parfaitement réalisable aux vues des mesures prises par le gouvernement. 

 

Vous venez de voir tous les éléments que vous avez besoin de savoir en ce qui concerne les solutions de fibres optiques. Vous êtes, pratiquement, un expert de cette technologie, et vous avez toutes les cartes en mains pour faire le meilleur choix. Si cela vous intéresse et que vous voulez en apprendre davantage concernant les offres fibre optique de BTR, vous pouvez cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.