La fin du RTC

La fin du Réseau Téléphonique Commuté a déjà été lancée depuis 2018 par l’autorité des télécoms. Depuis 2018, il a déjà été impossible d’ouvrir une ligne téléphonique fixe dans certaines régions de France. Donc nous voilà tous contraints de passer par un seul et même réseau IP, la fin du RTC a été lancée.

La migration progressive occasionnée par la NTIC

Les technologies basées sur la voix sur IP l’ont emporté, on migre progressivement vers la digitalisation des réseaux télécoms. En effet, le RTC est devenu obsolète puisqu’avec la technologie moderne, les usagers sont maintenant libres de sélectionner l’offre qui lui convient le plus. A l’heure de la technologie moderne, la communication est moins restreinte, il suffit d’une connexion internet et le tour est joué.

L’arrêt du RTC : les principales raisons

Cet arrêt du RTC ne s’agit pas en fait d’une disparition totale du réseau physique et des services connexes. L’arrêt ne concerne que la liaison directe entre téléphones et la suppression de la prise en T. Le but étant l’anéantissement du vieux boitier intermédiaire sur nos fixes et d’adapter la technologie en fonction des besoins de chacun. De ce fait, il est toujours possible de garder sa ligne de téléphone fixe.

Les dates à retenir concernant l’arrêt du RTC

Concernant la commercialisation :

  • pour le DOM analogique sur RTC, l’arrêt est prévu pour le 15 novembre 2020,
  • pour le DOM numérique sur RNIS T0, l’arrêt est prévu pour le 15 novembre 2021.

Côté technique, il est question de fermeture définitive des plaques :

  • premier lot de plaques : annoncée en 2018 et fermée en 2023,
  • second lot de plaques : annoncée en 2019 et fermée en 2024,
  • troisième lot de plaques : annoncée en 2020 et fermée en 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *