Histoire de la téléphonie, des origines à nos jours

telephone

La téléphonie fait partie de la grande histoire des télécommunications. Elle a été à l’origine des progrès technologiques les plus révolutionnaires touchant ce secteur et jusqu’à aujourd’hui, elle en profite encore. Avant de devenir un objet courant et indispensable de notre quotidien, la téléphonie est passée par plusieurs étapes d’évolution.

Les origines de la téléphonie

Dans le but de trouver une solution plus efficace et plus rapide pour communiquer, François Sudre a développé en 1830, un tout nouveau système de transmission de sons. Ancêtre du concept du transport de voix sur de courtes et longues distances, ce système marque bel et bien le début d’une longue et merveilleuse aventure : la téléphonie. L’invention de François Sudre qui assurait essentiellement la transmission et la reproduction de la voix a été baptisée par son inventeur de ce nom symbolique « téléphonie ».

Bien que les fonctionnalités téléphoniques n’en soient qu’à leur balbutiement, l’invention a déjà trouvé une principale application en permettant la diffusion de journaux ou d’opéras en direct dans des salles de téléphonie en Europe. La première ligne télégraphique de Morse fut quant à elle, ouverte le 1er janvier 1845 outre-Atlantique. Elle reliait Washington à Baltimore.

Le téléphone fixe et son réseau filaire

L’invention du premier téléphone à proprement parler, avec des caractéristiques proches de ce que l’on connaît aujourd’hui, on le doit à Alexander Bell vers 1876. Le téléphone acoustique est le premier appareil qui permet de transmettre la voix via une ligne électrique. Son nom deviendra d’ailleurs une marque commerciale incontournable aux États-Unis. Il a fallu attendre jusqu’en 1900 pour que le nombre de foyers équipés d’un téléphone Bell augmente considérablement en Europe et notamment en France.

À cette époque, la mise en communication entre deux appareils de téléphone se faisait manuellement. Pour passer un appel, l’utilisateur devait décrocher le téléphone puis demander à une opératrice de le mettre en relation avec son interlocuteur. Il faudra patienter jusqu’en 1881 pour voir le premier matériel de commutation automatique être exposé. Ce sont les frères Conolly qui proposent cette avancée technologique significative à Paris. En effet, cette innovation va entraîner d’autres modifications importantes : l’attribution de numéro, l’apparition du cadran.

Vers 1927, le téléphone a déjà fait ses preuves même s’il rencontrait encore parfois des problèmes techniques lourds. On trouve désormais des services de téléphonie publique ainsi qu’un premier réseau de lignes téléphoniques. Les liaisons sur grandes distances étaient surtout des échanges entre bureaux de poste et étaient assurées par des fils de cuivre.

A partir de là, le réseau de téléphonie fixe se compose de terminaux, de systèmes centraux, de serveurs annexes apportant des fonctionnalités supplémentaires. De nombreux autres produits dérivés sont également apparus dont le fax, le télécopieur, le minitel, le répondeur, etc… En un demi-siècle, le téléphone fixe a connu de nombreux modèles et format.

Le téléphone sans fil

Dans les années 1980, le réseau filaire voit naître un nouveau concurrent très prometteur : la radiotéléphonie ou réseau de téléphonie mobile. Le premier réseau français de téléphonie sans fil, Radiocom 2000 permettait d’utiliser les premiers téléphones mobiles (GSM). Grâce aux avancées technologiques, on est maintenant à la quatrième génération de la téléphonie mobile voire la cinquième avec le déploiement massif de la 5G.

Depuis le début du XXIème siècle, le fulgurant succès du téléphone sans fil est dû à son côté plus pratique que le téléphone fixe. Il permet en effet de recevoir ou de passer des appels même quand l’utilisateur est en déplacement, nuit et jour, au bureau comme à domicile et même à l’étranger.

Cette technologie a donné naissance à une multitude de fonctions répondant aux demandes des utilisateurs : transfert d’appel, identification de l’appelant, le double-appel, le serveur vocal interactif, etc…

Les appareils de téléphone mobile ont également connu de nombreuses innovations. De nouveaux systèmes d’exploitation permettent désormais à un téléphone portable de faire plus que de simples appels téléphoniques. Il est possible désormais d’envoyer des messages écrits, de se connecter à Internet, de prendre des photos et de les partager en ligne, de faire de vidéo call avec ses proches, etc…

La téléphone IP et son réseau

Le réseau filaire aura donc connu 3 grandes avancées technologiques. D’abord le réseau téléphonique commuté ou RTC, plus connu sous le nom de téléphonie analogique (transmission bidirectionnelle du signal vocal) qui a largement commercialisé dans la seconde moitié du XXème siècle mais qui est désormais progressivement abandonné, parce qu’obsolète. Ensuite, le réseau numérique à intégration de services où la voix est numérisée dans le terminal téléphonique.

Depuis maintenant quelques années, des versions « standards téléphoniques » sont apparus pour faciliter la téléphonie d’entreprise. Ces postes utilisaient jadis le réseau filaire et n’étaient équipés que de quelques services téléphoniques comme le répondeur automatique ou encore le message d’accueil. Il fallait encore une réceptionniste pour prendre et gérer les appels entrants. Mais une nouvelle technologie appelée VoIP ou transport de la voix par le réseau Internet vient remplacer la téléphonie traditionnelle.

Elle permet justement d’ajouter encore plus de fonctionnalités aux appareils de plus en plus sophistiqués comme le conf-call, la visioconférence, le partage de fichiers et de médias, la vérification de présence, la synchronisation de calendriers et plannings, etc…

Avec des technologies aussi nombreuses et complexes, des solutions d’exploitation sont proposées par des entreprises spécialisées en télécommunications comme les communications unifiées qui vont faciliter l’accès aux diverses applications.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *